Résidence "Libya" de Radouan Mriziga

Quand et où ?

2021

2022

Distribution +
Production +
Partenaires +

Après une première expérience de création au sein de L’Art Rue en 2019, expérience qui a abouti au spectacle « Ayur », Radouan Mriziga revient de mars 2021 à septembre 2022 pour une nouvelle création chorégraphique interrogeant l’historiographie amazigh, "Libya". Cette résidence a ensuite été accueilli aux Ballets C de la B à Gand en Belgique avant de se produire en Première lors du festival de Marseille 2022.


L'idée de temporalité dans l'histoire officielle prétend qu'il existe des unités de temps distinctes. Il y a le passé, qui est terminé, le présent et le futur. Alors, comment pouvons-nous construire ensemble une histoire potentielle non officielle ? Comment pouvons-nous vivre le temps comme une unité unique dans une continuité de la connaissance et du flux universel ?


Revisiter l'Histoire ne concerne pas seulement le passé, mais aussi les énormes possibilités du présent et de l'avenir. L'histoire écrite a exclu ce qui n'a pas été écrit, alors comment pouvons-nous partager une partie de nos souvenirs et de nos histoires collectives qui ont été laissés de côté dans ce cadre historique académique ? 


Ainsi la plupart de ce qui a été écrit sur les Amazighs dans les livres d'histoire l'a été par des personnes extérieures cette culture alors même les Amazighs eux-mêmes ont écrit sur beaucoup d'autres choses que leur histoire. Ils ont largement contribué à l'héritage méditerranéen par leurs arts, leur artisanat, leurs inventions, leur science, leur culture orale, leur philosophie, etc., et pourtant ils ont été complètement exclus de cette histoire dite officielle et ont été marginalisés dans la conception de l'avenir de cette région. 


Dans ce travail de création nommé "Libya", Radouan Mriziga veut exercer d'autres récits en utilisant la complexité de la chorégraphie comme une occasion d'engager et d'élaborer des mémoires et des épistémologies nuancées de l'histoire partagée pour un avenir inclusif, dans une perspective amazighe de transmission de l'histoire par le corps, l'art, le patrimoine oral et l'artisanat. 

Partager

A lire aussi...